Effet des changements climatiques sur la performance des couvertures installées sur les parcs à résidus miniers générateurs de drainage minier acide

 

Thomas Pabst

École Polytechnique de Montréal

 

Domaine : ressources naturelles

Programme : établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2017-2018

La solution privilégiée pour restaurer les sites d'entreposage de rejets miniers générateurs de drainage minier acide (DMA) consiste généralement à limiter l'oxydation des minéraux sulfureux à la source. Les méthodes de restauration usuelles visent à limiter le transport de l'eau et/ou de l'oxygène aux rejets réactifs. Ces techniques sont cependant très sensibles aux conditions climatiques (p.ex. bilan d'eau, profondeur de la nappe).

L'objectif de ce projet est d'étudier l'influence des changements climatiques, et en particulier de l'augmentation des cycles de mouillage-séchage, sur le comportement hydrogéochimique des sites miniers restaurés.

Pour atteindre l'objectif principal du projet, des essais au laboratoire et des simulations numériques seront réalisés. Les propriétés géochimiques et hydrogéologiques (incluant l'évolution du coefficient de diffusion) des résidus et des matériaux de couverture seront mesurées ; des essais en colonnes seront réalisés afin d'étudier l'effet des cycles de mouillage-séchage sur l'efficacité des recouvrements. Enfin, des simulations numériques hydrogéochimiques (transport réactif) seront menées afin d'évaluer les paramètres d'influence de la méthode (matériaux de couverture, épaisseur des couches) en fonction de divers scénarios de changements climatiques.

Ces travaux de recherche sont originaux et peu documentés dans la littérature. Ils permettront d'améliorer la restauration des sites miniers dans un contexte de changements climatiques. Le projet sera réalisé à l'École Polytechnique de Montréal. Un(e) étudiant(e) à la maîtrise sera formé(e) dans le cadre du projet. Les résultats seront diffusés au moyen d'un mémoire, d'un article de revue et d'une présentation à une conférence.