Évolution de la valeur nutritive au cours de la saison de croissance du fourrage cultivé en région nordique

 

Chercheure responsable

Rachel Gervais, Université Laval

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche orientée en partenariat : agriculture nordique

Conours 2014-2015

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet :  75 796 $

Partenaire financier

  • Fonds de recherche agroalimentaire axée sur l'agriculture au Saguenay–Lac-St-Jean

Équipe de recherche

  • Guy Allard, Université Laval
  • Robert Berthiaume, Valacta
  • Gilles Bélanger, Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures
  • Édith Charbonneau, Université Laval
  • Annie Claessens, Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures
  • Alain Fournier, Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec
  • Rachel Gervais, Université Laval
  • Julie Lajeunesse, Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures
  • Doris Pellerin, Université Laval
  • Philippe Seguin, Université McGill
  • Nicolas St-Pierre, Agrinova
  • Gaëtan Tremblay, Centre de recherche et de développement sur les sols et les grandes cultures

Objectifs

Comparer l'évolution de la valeur nutritive au cours du premier cycle de croissance du fourrage produit sous les conditions avantageuses et distinctives d'agriculture nordique du Saguenay Lac-Saint-Jean à celle du fourrage produit dans deux autres régions situées plus au sud du Québec (Québec et Sainte-Anne-de-Bellevue).

Résultats attendus et retombées escomptées

Les résultats obtenus permettront de déterminer l'impact des conditions climatiques associées à l'agriculture nordique sur la valeur nutritive du fourrage. En caractérisant l'évolution des teneurs en nutriments et du profil en acides gras de la luzerne et de la fléole des prés, il sera possible d'identifier des méthodes culturales qui valorisent les spécificités de l'agriculture nordique. Ces avancées pourraient, à terme, permettre aux éleveurs des régions nordiques de s'outiller face aux besoins changeants des consommateurs. Les résultats de ce projet pourraient permettre en effet aux éleveurs des régions nordiques de se positionner sur les marchés en offrant des produits aux caractéristiques nutritionnelles et/ou organoleptiques avantageuses.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.