Instrumentation et nanobiocapteurs pour la mesure locale de molécules sécrétées par les cellules

 

Jean-François Masson

Université de Montréal

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

La mesure de molécules impliquées dans les processus biologiques est importante pour bien comprendre le fonctionnement des cellules et la communication cellulaire. Certains évènements biologiques ayant des implications majeures pour la santé des patients sont initiés par la sécrétion de biomolécules. Les outils analytiques modernes sont dans l'impossibilité de mesurer cette sécrétion de molécules avec une résolution spatiale et temporelle suffisante pour intercepter ces signaux biologiques.

Nous proposons une nouvelle technique d'imagerie moléculaire basée sur les plasmons de surface pour permettre la mesure de biomolécules sécrétées par une cellule unique ou par un petit groupe de cellules. Ce projet permettra la mise au point d'une nanosonde sur la pointe de capillaires étirés (patch clamps), permettant d'exploiter la puissance de la technique patch clamp en médecine (Prix Nobel de 1991), en implémentant la capacité d'effectuer des analyses moléculaires (protéines et ATP seront ciblées) orthogonalement aux mesures traditionnelles en biologie moléculaire. Nous étudierons et caractériserons ces nouvelles nanosondes basées sur les capillaires étirés avec une panoplie de techniques analytiques pour déterminer les conditions optimales de fabrication et de performance analytique.

Pour faciliter ces mesures, nous développerons un nouvel instrument permettant la mesure simultanée d'images en fluorescence dans un premier canal d'un microscope et la mesure de liaisons de biomolécules avec un deuxième canal en fluorescence/spectroscopie Raman.