Intégration et conservation du phytoplancton dans une plateforme microfluidique dédiée à la détection de pollution aquatique

 

Philippe Juneau

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : fabrication et construction

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

La détermination de la toxicité d'un effluent est primordiale dans le but de préserver la qualité des écosystèmes aquatiques. Seuls les laboratoires accrédités et ayant des équipements analytiques coûteux et qui demandent un personnel hautement qualifié peuvent effectuer des analyses de qualité de l'eau. De plus, ces techniques ne sont pas adaptées pour des mesures sur place et en continu.

Dans ce contexte nous avons développé au cours des dernières années un dispositif portable de type plateforme microfluidique, capable d'effectuer l'évaluation de la toxicité d'échantillons d'eau. Afin que ce dispositif soit utilisable nous devons par contre régler un problème relié à l'incorporation, la conservation et la régénération du phytoplancton dans celui-ci. Pour ce faire, nous avons quatre objectifs : 1) Développer et optimiser les conditions de conservation du phytoplancton dans les puces micro-fluidiques; 2) Optimiser les conditions de régénération du matériel biologique; 3) Fabriquer des puces microfluidiques adaptées à l'impression de phytoplancton; et 4) Optimiser les paramètres d'impression du phytoplancton dans la puce micro-fluidique.

Le succès de ce projet novateur visant à intégrer le phytoplancton dans une plateforme microfluidique n'est envisageable qu'en combinant les expertises des applicants (physiologie du phytoplancton-P. Juneau et microfluidique-R.Izquierdo). La réalisation de ce projet complétera les connaissances nécessaires afin d'obtenir un bio-essai portable sensible et rapide pour des mesures in situ, une première du genre par le caractère à la fois qualitatif et quantitatif de ce bioessai.