La Drosophile : un système intégré pour disséquer les mécanismes régulant la transition epithélio-mésenchymateuse

 

Sebastien Carreno

Université de Montréal

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2014-2015

90% des personnes atteintes de cancer meurent des suites de la migration anormale des cellules cancéreuses (ou métastases) dans l'organisme. La transition epithélio-mésenchymateuse (TEM) permet aux cellules d'acquérir cette capacité à migrer à travers l'organisme.

Ce processus est normalement réservé au développement de l'embryon et est donc bloqué après la naissance. Cependant les cellules cancéreuses sont capables de reprogrammer la TEM afin de migrer et de former des métastases. Comprendre comment les cellules cancéreuses reprogramment la TEM constitue donc un enjeu important pour la recherche fondamentale et biomédicale. La Drosophile est un excellent modèle pour comprendre ce phénomène. En utilisant la Drosophile comme modèle, les laboratoires du Dr Hipfner et Carreno ont découvert un mécanisme qui bloque la TEM dans des cellules saines (Pos Biol 2003, Genes Dev. 2004, JCB 2008, JCB 2011, JCB 2013).

Nos travaux suggèrent que les cellules cancéreuses contournent ce mécanisme afin de reprogrammer la TEM et de métastaser. Ce projet vise à mieux comprendre les bases du mécanisme que nous avons identifié et donc de mieux comprendre comment les cellules cancéreuses sont déréglées. Il revêt une importance capitale puisqu'il permettra de définir des stratégies anti-métastatiques ciblées permettant de lutter contre le cancer.