La gestion des réseaux électriques assistée par une hiérarchisation de l'agrégation des flexibilités de la demande

 

François Bouffard

Université McGill

 

Domaine : énergie

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2013-2014

Les impératifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre forcent l'industrie électrique à favoriser les technologies de production vertes. Ces technologies sont généralement distribuées dans les réseaux électriques au contraire des technologies classiques branchées à des points précis des réseaux. De plus, ces technologies ne possèdent généralement pas de moyens de commande pour régulariser leur production. En même temps, nous observons une migration vers l'électricité en remplacement des énergies fossiles spécialement pour le transport routier.

En clair, nous assistons à une atomisation croissante des moyens de production combinée à une augmentation importante de la demande en électricité et qui réduisent les marges de manœuvre des opérateurs de réseaux. En combinant compteurs intelligents et technologies de l'information on peut envisager, en revanche, une utilisation accrue de la flexibilité de la demande comme levier de commande en complément de ceux du côté de la production afin de rétablir ces marges. Le défi de la gestion du réseau assisté par la flexibilité de la demande est évidemment le nombre de consommateurs ainsi que l'incertitude sur la flexibilité de chacun d'entre eux.

Ce projet vise donc à établir des méthodes d'agrégation et de prédiction des flexibilités qui soient fiables et robustes pour permettre l'usage de celles-ci comme levier de commande. Le développement de ces méthodes mise sur une hiérarchisation du traitement de l'information et une décentralisation de la prise de décision, minimisant ainsi les transferts d'informations et la nécessité d'investissements en infrastructure de télécommunication supplémentaires.