Lieux privilégiés des orages convectifs dans le sud du Québec

 

Daniel Kirshbaum

Université McGill

 

Domaine : environnement

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2013-2014

Les orages convectifs présentent des risques majeurs pour la vie et les biens dans le sud du Québec. Des études récentes ont montré que l'évolution des orages dans cette région est étroitement liée aux caractéristiques topographiques notamment, aux chaînes de montagnes, à la vallée du Saint-Laurent et aux zones urbaines telles que Montréal. Cependant, les mécanismes d'interaction entre la topographie et les orages sont mal compris. De plus, on en sait peu sur la capacité des modèles de prévision météorologique à correctement prévoir la formation d'orages dans cette région.

Afin de combler ces lacunes, le présent projet vise à étudier la formation des orages convectifs dans le sud du Québec. À partir de données radar recueillies au cours des 20 dernières années, nous déterminerons les lieux privilégiés de formation et de dissipation des orages en lien avec la topographie régionale. Beaucoup des simulations numériques à hautes résolutions (une centaine d'événements avec le supercalculateur du CLUMEQ) nous permettront également de quantifier la capacité des modèles à prévoir la climatologie de la convection dans cette région. Aussi, ces simulations enrichiront nos connaissances des processus physiques donnant lieu aux orages.

Nos découvertes contribueront à une meilleure compréhension de la physique atmosphérique et influenceront les méthodes de prévisions dans le sud du Québec. De plus, la formation de personnel hautement qualifié (un étudiant de l'Université McGill) et la mise en place de nouvelles capacités de recherche ouvriront la voie à de futures collaborations de recherche novatrices.