Microsystèmes acoustiques pour la détection de gaz

 

Frédéric Domingue

Université du Québec à Trois-Rivières

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme établissement de nouveaux chercheurs universitaires

Concours 2011-2012

La prise de conscience de l'importance de la protection de l'environnement et la nécessité des économies d'énergie ont provoqué un essor considérable de travaux de recherche et de développement sur les technologies habilitantes pour la production d'énergie propre. L'hydrogène représente un vecteur d'énergie prometteur qui sera fortement exploité pour de nombreuses applications. Plusieurs dispositifs de sécurité et de détection sont nécessaires au déploiement de la technologie pour les applications courantes. L'objectif de ce projet de recherche est de concevoir, fabriquer et caractériser différentes approches technologiques pour améliorer les performances et la fiabilité des capteurs de gaz utilisés dans ce secteur.

Ce projet, effectué au sein de l'Institut de recherche sur l'hydrogène (IRH) et au laboratoire de microsystèmes et télécommunication (LMST) à l'Université du Québec à Trois-Rivières, consiste à mettre en place de nouvelles technologies habilitantes à base de microsystèmes électromécaniques acoustiques (MEMS-RF). Ces technologies apporteront des solutions pour la réalisation de capteurs passifs appliqués aux besoins industriels pour les véhicules et les systèmes d'énergie propres exploitant l'hydrogène. Il existe actuellement un écart important entre les spécifications requises des capteurs et les produits disponibles.

Les trois grands volets visés dans le cadre du projet sont : le développement d'une technologie de fabrication, l'élaboration de techniques d'empaquetage des capteurs et l'exploitation de cette technologie pour la réalisation de capteurs passifs ouvrant la voie aux réseaux de capteurs autonomes.