Mise en valeur des inventaires de suivi après coupe pour mieux prédire la distribution de la régénération, la compétition et la composition à partir de l'inventaire écoforestier et du climat régional

 

Chercheur responsable

Jean Bégin, Université Laval

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche orientée en partenariat : aménagement et environnement forestiers-V (2e concours)

Concours 2014-2015

Durée du projet : 3 ans

Budget total accordé au projet : 215 000 $

Partenaire financier

  • Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs

Équipe de recherche

  • Jean Bégin, Université Laval
  • Michel Belleau, Produits forestiers Résolu
  • Louis Bélanger, Université Laval
  • Guillaume Cyr, Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs
  • Alain Leduc, Université du Québec à Montréal
  • Jean-Claude Ruel, Université Laval
  • Nelson Thiffault, Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs
  • Stéphane Tremblay, Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs
  • Michel Villeneuve, Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs

Objectifs

Premiers objectifs :

  1. Caractériser les coefficients de distribution de la régénération (CDR) résineuse et feuillue selon les stations, compositions originales, classes de densité avant coupe, systèmes et saisons de récolte;
  2. Distinguer les problématiques de régénération dans les coupes avec protection de la régénération et des sols comparativement aux coupes de récupération après feu;
  3. Analyser l'effet du climat régional sur la présence de régénération résineuse et feuillue;
  4. Définir des cibles de taux de boisement et;
  5. Identifier les problèmes de concurrence par les éricacées, les feuillus non commerciaux ou intolérants.

Deuxièmes objectifs :

  1. Étudier la composition des peuplements 10 à 15 ans après coupe et;
  2. Distinguer les situations où l'on retrouve un envahissement par les feuillus intolérants après coupe en absence d'EPC.

Troisièmes objectifs :

  1. Évaluer l'impact de la richesse du sol sur la vulnérabilité des plantations à la concurrence et;
  2. Évaluer les bénéfices pouvant découler d'un entretien soutenu des plantations résineuses sur sols riches.

Quatrièmes objectifs :

  1. Identifier des enjeux régionaux de régénération et;
  2. Définir l'échelle de compilation et d'analyse en fonction d'unités sylvicoles opérationnelles.

Résultats escomptés

Premiers résultats :

  1. Caractériser le succès de régénération en fonction de variables dont dispose le praticien;
  2. Différencier le succès de régénération après une CPRS par rapport à une coupe de récupération après feu;
  3. Expliquer les différences régionales de CDR par le climat;
  4. Proposer des cibles de CDR;
  5. Prédire les stations, régions ou climats sujets à des problèmes de concurrence par les éricacées, les feuillus non commerciaux ou intolérants.

Deuxième résultat :

  1. Prédire la composition des peuplements 10 à 15 ans après coupe, d'en prévoir la croissance et de distinguer les situations où l'on retrouve un envahissement par les feuillus intolérants après coupe en absence d'EPC.

Troisièmes résultats :

  1. Évaluer l'impact de la richesse du sol sur la vulnérabilité des plantations à la concurrence et d'en améliorer la croissance en ciblant mieux où réaliser les entretiens et;
  2. Identifier des enjeux régionaux de régénération.

Retombées escomptées

Les retombées escomptées sont importantes pour la planification forestière et le calcul de la possibilité forestière :

  1. Une meilleure connaissance de la régénération forestière permet de prévoir les situations où celle-ci est généralement inadéquate et où un inventaire d'intervention est requis. Elle permet également de planifier, autant pour la régénération naturelle qu'artificielle, l'intensité des travaux sylvicoles requis;
  2. La connaissance de la dynamique forestière permet de solidifier le calcul de la possibilité forestière;
  3. Une cartographie des CDR à l'échelle du polygone écoforestier à partir des modèles développés aux objectifs 1.1 à 1.3;
  4. Une identification des situations où un suivi de la régénération ne semble pas nécessaire;
  5. Développement d'une base de données complète et validée pouvant servir à d'autres utilisateurs (BFEC, MRN régions, MRN).

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.