Modélisation de la qualité de l'eau en réseau unitaire basée sur la distribution de la vitesse de chute des particules

 

Peter Vanrolleghem

Université Laval

 

Domaine : environnement

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2015-2016

La prise en compte de la qualité des eaux dans la gestion des eaux usées urbaines complexifie grandement le travail des gestionnaires et opérateurs des systèmes de traitement, chacun des sous-systèmes physiques (ruissellement sur le bassin versant, transport et stockage en réseau, traitement des eaux, milieu récepteur) ayant un impact différent dans le temps et dans l'espace sur cette qualité. Sachant que plusieurs polluants sont adsorbés sur les particules, les mécanismes ayant le plus d'impact sur la qualité des eaux sont la décantabilité et la resuspension des sédiments où les grosses particules se déposent et les petites restent en suspension selon les conditions hydrauliques.

L'objectif principal du projet est de comprendre et modéliser le comportement des polluants et la distribution des vitesses de chute des particules en réseau sous diverses conditions météorologiques. La recherche proposée se décline en deux étapes : 1) étudier l'évolution des flux de polluants particulaires en temps sec et en temps de pluie dans le réseau, en caractérisant le comportement hydraulique, les polluants particulaires et leur décantabilité; et 2) développer un modèle simple de réseau unitaire capable de prédire la qualité d'un affluent d'usine de traitement pour l'intégrer à un système bassin de rétention/réseau unitaire/décanteur primaire.