Nouveaux nanovecteurs pour l'acheminement ciblé d'inhibiteurs de protéases

 

Martin Lepage

Université de Sherbrooke

 

Domaine : techniques, mesures et systèmes

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2012-2013

Nous proposons de synthétiser de nouveaux nanovecteurs permettant l'acheminement ciblé d'agents de chimiothérapie. Les effets secondaires de ces agents limitent la dose administrée aux patients de sorte que le traitement est sous-optimal. Des protéases responsables de la progression, de l'invasion et de la dissémination de plusieurs cancers ont été identifiées. Leur inhibition résulte parfois en un arrêt spectaculaire de la croissance tumorale, voire même à la disparition de la tumeur en modèle animal.

Dans ce projet, nous exploiterons une stratégie par laquelle une protéase ciblée intéragira avec nos nanovecteurs qui s'en trouveront déstabilisés et relâcheront leur contenu. Ce contenu sera justement un inhibiteur de la protéase ciblée. Avec cette approche, seuls les tissus surexprimant ces protéases intéragiront avec les nanovecteurs, ce qui concentrera l'acheminement des inhibiteurs à ces endroits spécifiques.

Ce travail comportera trois nouveautés majeures. 1) Nous génèrerons des nanovecteurs stables et biocompatibles qui transporteront des médicaments et des agents d'imagerie. 2) Les liens chimiques responsables de la stabilité des nanovecteurs seront des peptides clivables sélectivement par une protéase ciblée. 3) L'incorporation de fluorophores dans la construction du nanovecteur et l'encapsulation d'autres fluorophores nous permettra de déterminer si le nanovecteur est ouvert ou fermé à l'intérieur d'un animal vivant.

Cette nouvelle approche au traitement tumoral promet un acheminement plus ciblé des médicaments.