Optimisation et suivi de cultures de microalgues en eaux usées pour la production de biodiesel

 

Michel Larrivée

Cégep de Sherbrooke

 

Domaine : organismes vivants

Programme de recherche pour les enseignants de collège

Concours 2015-2016

La recherche de biocarburants a pris beaucoup d'ampleur depuis les dernières années afin de pallier la pénurie de combustibles fossiles. Puisque les microalgues se développent rapidement et produisent des triacylglycérols (TAG) qui servent à élaborer du biodiesel, des études approfondies sur la culture de microalgues sont essentielles afin d'obtenir des biocarburants économiquement viables.

Dans cette optique, ce projet de recherche propose d'optimiser des conditions de culture de microalgues en eaux usées provenant d'usines d'épuration et d'usines de pâtes et papiers. En plus de servir de milieu de culture économique, le recyclage de ces eaux usées pour la culture de microalgues permet une approche bioécologique pour diminuer la concentration d'ions inorganiques et autres contaminants de ces eaux. Les rendements cellulaires ainsi que les quantités de TAG accumulées dans les diverses souches de microalgues à l'étude seront analysés selon les conditions de culture. Concurremment, l'impact de l'utilisation d'un système d'éclairage à base de diodes électroluminescentes (DEL) sera analysé et optimisé pour la croissance et la production de TAG des microalgues.

Finalement, nous identifierons des biomarqueurs chez les microalgues afin de développer un procédé de suivi in vivo en temps réel du développement de la biomasse algale et de la production de TAG. Ce projet novateur permettra d'établir des conditions propices à la production, au Québec, de biodiesel à partir de  cultures de microalgues.