Résilience et adaptation de l'érablière face aux changements climatiques

 

Christian Messier

Université du Québec à Montréal

 

Domaine : ressources naturelles

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2010-2011

Le sort des écosystèmes forestiers face aux changements climatiques est préoccupant pour le Québec en raison de leur importance économique et écologique. Notre objectif général dans de ce projet est de mieux comprendre les éléments déterminant la migration des espèces et le fonctionnement des écosystèmes à la limite de leur aire de distribution. Nous proposons d'étudier la diversité, la dynamique et le fonctionnement de l'écosystème forestier à la transition entre la forêt feuillue tempérée et la forêt coniférienne boréale dans trois régions (Abitibi, Bas St-Laruent et Estrie). 

Le projet de recherche est structuré en quatre volets: 1) distribution de la biodiversité au long de la transition érablière-sapinière; 2) croissance de la population d'érable à sucre au sein de la sapinière; 3) effet du climat et de la végétation sur les propriétés du sol et 4) modélisation de la migration de l'érable à sucre. La nouveauté du projet tient dans l'étude de la limite de la distribution à l'échelle à laquelle se produisent les interactions entre organismes, c'est à dire à l'échelle du peuplement. Nous combinerons des études observationnelles le long d'un gradient de composition allant de l'érablière à la sapinière à des études expérimentales.

La recherche conduite dans ce programme contribuera à la création de trois stations de recherche permanentes d'envergure internationale pour le suivi de la dynamique des écosystèmes sous les changements climatiques et au développement de nouvelles techniques de modélisation accessibles aux aménagistes des principaux écosystèmes forestiers du Québec.