Revêtements nanocomposites opaques aqueux pour le bois

 

Bernard Riedl

Université Laval

 

Domaine : Matériaux

Programme projet de recherche orientée en partenariat : nanotechnologies secteur forestier pour création de produits haute technologie

Concours 2010-2011

Partenaire

ArboraNano

L'industrie des lambris extérieurs et autres composantes en bois pour portes et fenêtres et l'industrie des finitions intérieures comme les cuisines et les meubles est très importante au Canada et au Québec. Le secteur industriel des peintures subit de fortes pressions des gouvernements et des lobbys environnementaux pour adopter des systèmes de finitions à faible impact environnemental, et ainsi, la formulation des revêtements pour le bois à base aqueuse s'impose dans l'industrie forestière et de transformation du bois.

Le présent projet consiste à augmenter la performance de ces produits, en utilisant la ressource forestière. Dans ce projet, nous prévoyons ajouter des fibres de nanocellulose, CNC, à ces peintures en supposant que la nature cellulosique et, éventuellement, la modification appropriée de la surface des nanoparticules, aidera à la haute dispersion ainsi qu'au renfort de telles peintures. En effet, tout dans la littérature concernant ces additifs, suggère que ces nanofibres ont un effet renfort important, tout en ne nuisant pas à l'apparence des tels revêtements ni à leurs propriétés rhéologiques ni à leur adhésion sur le substrat bois. Les revêtements nanocomposites obtenus doivent montrer une meilleure performance de protection UV ou une meilleure résistance à l'usure, respectivement, en milieu extérieur ou intérieur.

Si ces recherches aboutissent, il s'agira d'un marché nouveau important pour les produits de la forêt, ce qui pourrait aider l'industrie forestière et des pâtes et papiers à effectuer la conversion vers un concept de bio-raffinerie, donc une source de produits chimiques fins pour l'industrie en général.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.