Sélection artificielle à haut débit de l'expression génique chez les animaux utilisant une plate-forme microfluidique intégrée

 

Ehab Abouheif

Université McGill

 

Domaine : organismes vivants

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2010-2011

L'objectif du présent programme de recherche est d'intégrer les approches techniques et conceptuelles de biologie de l'évolution et du développement pour comprendre l'interaction complexe entre les gènes et l'environnement. Expliquer comment cette interaction change au cours du développement et de l'évolution est essentiel pour mieux comprendre la diversité biologique et les facteurs déterminant la susceptibilité aux maladies génétiques humaines.

L'avènement des technologies de la microfluidique révolutionne les sciences biologiques en permettant aux chercheurs : (1) de contrôler précisément l'environnement et la croissance d'organismes uni et multicellulaires; et (2) de trier et d'obtenir une image du génotype et du phénotype d'un organisme en utilisant des techniques à haut débit. Le Dr. Ehab Abouheif (CRC de l'évolution et le développement) avec les Drs. Laura Nilson (CRC en génétique du développement), et David Juncker (CRC en microbioingénierie et en nanobioingénierie), seront les premiers à développer et expérimenter une plateforme intégrée de microfluidique sur plusieurs populations de mouches à fruit pour quantifier la variation spatiale de l'expression génique dans des environnement perturbés ou non, puis sélectionner artificiellement par des techniques à haut débit en fonction de cette variation au cours du développement et déterminer les conséquences phénotypiques de cette sélection.

Ce programme représente la première étude in vivo sur les changements de la variation et de la fonction de l'expression génique sur de courtes périodes de temps et leurs conséquences phénotypiques.