Séparation électromembranaire assistée de fractions peptidiques enrichies et évaluation in-vitro de leurs activités anti-cancer et anti-microbienne

 

Laurent Bazinet

Université Laval

 

Domaine : fabrication et construction

Programme projet de recherche en équipe

Concours 2011-2012

L'exploitation du crabe des neiges, une des principales espèces pêchées au Québec, génère d'importants volumes de co-produits et des coûts considérables pour l'industrie afin d'éliminer ces résidus. À l'heure actuelle, dans la littérature, seules des fractions, mélange de peptides non identifiés, ont montré une activité antimicrobiennes et anti-cancer, mais à haute concentration. Ainsi, des techniques permettant la production de fractions peptidiques enrichies sont recherchées par les industries agro-alimentaire et nutraceutique. L'électrodialyse avec membrane d'ultrafiltration (ÉDUF) apparaît comme une technique prometteuse. Cependant, les conditions de migration employée n'ont permis la production que de faible quantité de peptide et représentant seulement 20% de la fraction peptidique. Ces conditions nécessitent donc une optimisation du procédé pour en améliorer la pureté et la quantité finale.

Le présent projet vise donc l'optimisation de l'ÉDUF par l'utilisation de différents type de champs électrique pour produire en quantité des fractions de peptides bioactifs sans avoir à recourir à la chromatographie, ainsi que la démonstration de leurs activités anti-cancer et anti-microbienne sur des modèles in-vitro.

L'approche multidisciplinaire et de haut niveau développée durant ce projet offrira une opportunité exceptionnelle pour la formation de personnel hautement qualifié. Le développement de la technologie et la production de fractions bioactives permettront: 1) d'augmenter la compétitivité des industries; et 2) de réduire les coûts liés aux soins de santé.