Relève étoile Louis-Berlinguet 
Juillet 2018



Philippe Ouzilleau

Étudiant au doctorat en génie chimique
École Polytechnique de Montréal


Publication primée : Prediction of CO2/CO formation from the (primary) anode process in aluminium electrolysis using an electrothermodynamic model (for coke crystallites)

Publiée dans : Electrochimica Acta

Résumé

La production d'aluminium se base sur le principe électrochimique qu'il est possible d'extraire l'aluminium de l'alumine dans une cellule d'électrolyse en combinant le pouvoir réducteur du coke pétrochimique (un matériau de carbone similaire au charbon) et d'une alimentation importante en énergie électrique. Expérimentalement, il est connu qu'une alimentation supérieure en électricité diminue le besoin en coke et vice versa. Aucun modèle théorique prédictif n'existe pour ce phénomène empêchant l'optimisation environnementale de l'électrolyse de l'aluminium, puisque le carbone consommé produit du CO et du CO2. Philippe Ouzilleau propose donc un nouveau modèle électrothermodynamique pour la prédiction réaliste de cette interdépendance complexe. Ce modèle permettrait de diminuer la quantité de CO2 rejeté par tonne d'aluminium produite en offrant une approche minimisant la consommation de carbone durant l'électrolyse.