Étudiante-chercheure étoile Décembre 2016



Pauline Rullière

Stagiaire postdoctorale en chimie
Université de Montréal


Publication primée : Difluorocarbene Addition to Alkenes and Alkynes in Continuous Flow

Publiée dans : Organic Letters

Résumé

Il ne suffit plus aujourd'hui de produire des molécules de façon efficace, il faut aussi les produire de façon écologique : économie d'atomes, de solvant et d'énergie seront au rendez-vous. Les travaux de Pauline Rullière et son équipe démontrent que la technologie de chimie en flux continu permet l'utilisation de réactifs qui ne seraient pas exploitables à l'échelle industrielle pour des raisons de sécurité. Avec la synthèse en flux continu, la température, la pression et le temps de réaction sont précisément contrôlés. Les chercheurs ont ainsi démontré qu'il est possible de générer un intermédiaire hautement réactif – le difluorocarbène – tout en évitant la dégradation des produits désirés, et ce, dans des conditions de pression et de température stables. Cette technologie rend possible une synthèse verte et à grande échelle de molécules à fort potentiel, dans le domaine pharmaceutique et des nouveaux matériaux.