Impacts des cyanobactéries et des cyanotoxines sur les étangs d'épuration municipaux et les milieux aquatiques récepteurs: Revue de littérature et synthèse

 

Chercheure responsable

Bernadette Pinel-Alloul, Université de Montréal

 

Domaine : Cyanobactéries

Programme de recherche en partenariat sur les cyanobactéries - Revue de littérature sur les impacts des cyanobactéries et des cyanotoxines sur des étangs d'épuration municipaux et les milieux aquatiques récepteurs

Concours : 2016-2017

Durée du projet : 4 mois

Budget total accordé au projet : 23 987 $

Partenaires financiers :

  • Fonds de recherche du Québec - Santé
  • Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du Territoire
  • Ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
  • Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation
  • Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles
  • Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux

Équipe de recherche :

  • Alessandra Giani, Universidade Federal de Minas Gerais
  • Christiane Hudon, Environnement et Changement climatique Canada
  • Bernadette Pinel-Alloul, Université de Montréal

Objectifs

Les proliférations de cyanobactéries toxiques dans les cours d'eau enrichis par un excès d'éléments nutritifs sont un problème à l'échelle mondiale. Ces floraisons compromettent la santé humaine, les activités agricoles et les écosystèmes naturels. D'abord, nous développerons un portrait général, à l'échelle mondiale, des problèmes liés à la présence des cyanobactéries dans les milieux fortement enrichis, en particulier les étangs d'épuration municipaux. Ensuite, l'emphase sera donnée aux problèmes rencontrés dans les régions ayant un climat comparable à celui du Québec. De plus, nous consulterons des experts d'autres juridictions pour compléter le portrait des connaissances. Tout au long du projet, nous garderons des contacts avec les représentants ministériels qui financent le projet.

Résultats attendus et retombées escomptées

1) La revue de littérature à échelle mondiale permettra d'identifier les densités/concentrations moyennes et maximales observées dans les étangs d'épuration et leurs effluents, pour les principales espèces de cyanobactéries et de cyanotoxines.

2) Nous évaluerons les effets des floraisons de cyanobactéries et leurs conséquences biologiques dans les étangs, incluant leur capacité épuratoire, et leurs effluents, en discutant des effets sur l'équilibre des communautés microbiennes, phyto- et zoo-planctoniques.

3) Nous aborderons les effets des floraisons de cyanobactéries sur les processus d'épuration des étangs : l'effet de l'aération sur la densité, la durée de ces floraisons et la persistance des cyanotoxines, ainsi que sur l'efficacité des étapes subséquentes de traitement (filtration, désinfection aux UV ou à l'ozone).

4) L'arrivée d'un effluent fortement chargé en cyanobactéries et potentiellement en cyanotoxines pourrait engendrer différents effets dans le milieu aquatique récepteur selon leur type (rivières, lacs, réservoirs), incluant des problèmes écologiques, esthétiques et de santé publique.

5) Nous examinerons enfin les mesures de gestion et de mitigation des proliférations de cyanobactéries ainsi que les traitements possibles avant le rejet dans le milieu récepteur. Les solutions potentielles et leurs impacts sur l'opération des stations d'épuration en milieu tempéré seront identifiés.

La synthèse des procédures utilisées ailleurs dans le monde nous donnera une vision globale permettant d'identifier les recommandations appropriées au contexte du Québec. Les lacunes d'information et les avenues de développement de meilleures méthodes de gestion seront identifiées. Nous fournirons une bibliographie électronique (logiciel Endnote) des documents utilisés et élaborerons un arbre décisionnel basé sur l'abondance des cyanobactéries et/ou des cyanotoxines pour faciliter la prise de décision des gestionnaires.

Le projet sera fait en collaboration par des chercheurs possédant des expertises distinctes et très complémentaires, associés à l'Université de Montréal, Environnement et Changement climatique Canada, la Universidade Federal de Minas Gerais et du Groupe de Recherche Interuniversitaire en Limnologie (GRIL), et probablement avec Polytechnique.

Appel de propositions

Pour consulter l'appel de propositions, cliquez ici.